Les maladies transmises par les tiques sont des maladies graves, souvent mortelles, pour nos compagnons comme pour l'humain.

Voilà donc quelques rappels pour mieux se protéger.

La tique monte sur l’animal (ou l’homme) pour un repas sanguin qui dure 24h à 5 jours en moyenne. Elle utilise son rostre (nez pointu très dur) pour percer la peau et s’arrimer de façon efficace. Elle pompe alors le sang et se remplit. Une fois le repas terminé, elle utilise sa salive pour se détacher. Sa salive permet de détruire les tissus dans lesquels elle est accrochée et elle peut ainsi tomber. C’est dans sa SALIVE que tous les pathogènes responsables des maladies se trouvent. C’est donc principalement au moment où elle se décroche qu’elle transmet les maladies. C’est pourquoi il est FONDAMENTAL de ne rien mettre sur la tique (éther, alcool, dissolvant, huiles essentielles...) pour la décrocher ! Sinon, elle se sent « attaquée » et libère une grande quantité de salive pour se détacher au plus vite ! (Et comme on l’a vu plus haut, la salive est contagieuse !). Il faut donc bien utiliser un tire-tique et la retirer en vissant.

Autre idée très répandue, la tique pourrait « sauter d’un individu à l’autre ». Et bien non ! Une fois attachée sur un hôte, elle y reste pour tout son repas sanguin. Ensuite, elle retourne dans le milieu extérieur pour continuer sa métamorphose. Elle passe du stade larve à lymphe puis adulte, et ne prend qu’un repas sanguin à chaque fois. La tique peut vivre jusqu’à 3 ans et ne passe que 3 semaines de sa vie sur un animal !

Il est indispensable de protéger son animal contre les tiques.
Pour cela il faut :
- Inspecter son animal tous les jours et retirer au tire-tique toutes les tiques visibles (c’est la meilleure prévention)
- Utiliser des répulsifs naturels (qui limitent la montée des tiques sur l’animal) comme le pyrèthre et le géraniol

Répulsif naturel pour Chat

Répulsif naturel pour Chien

Répulsif naturel Chiot et Chaton

Spray Répulsif naturel Multi-espèces

- Donner des anti-parasitaires chimiques (qui tuent la tique une fois qu’elle commence à pomper le sang), si la pression parasitaire est trop forte
- Chez le chien : vacciner contre la piroplasmose et la maladie de Lyme, si l’animal est très exposé.

Pas de recette miracle, mais la prévention est une fois de plus la clé de la tranquillité.